Maîtrise des consommations
de carburant
dans le transport routier
Maîtrise des consommations
de carburant
dans le transport routier
Facteurs de sur-consommation
 

Facteurs de sur-consommation

Au delà des caractéristiques du moteur proprement dit, la consommation effective d’un véhicule est la résultante d’une multitude de facteurs et paramètres qui peuvent influer d’une manière ou d’une autre, dans un sens positif ou négatif.

Conditions de route et profils de parcours

    Conditions de circulation induites par :
  • le trafic : fluide, ralentissements et bouchons
  • les types de route : autoroute, 2 x 2 voies, nationale, départementale, espaces urbains
    Caractéristiques des parcours :
  • pentes et profils : terrain plat et routes droites / vallonné (succession de déclivités ascendantes et descendantes) / montagne (fortes déclivités, routes en lacets),
  • contraintes : desserte urbaine et traversées d’agglomérations, feux de signalisation et stops (induisant une conduite de type «stop and go»), présence de ronds points, passages à niveau, ...

Tous ces paramètres peuvent amener à freiner et/ou rétrograder puis à relancer le moteur (changements d’allure). Or on sait que pour amener un ensemble de 40 tonnes de 0 à 80 km/h il faut 1 litre de carburant.

L’ensemble de ces paramètres peut amener à des différences de + ou – 5 à 6 litres/100 km, voire plus dans des conditions extrêmes de cumuls.

/