Maîtrise des consommations
de carburant
dans le transport routier
Maîtrise des consommations
de carburant
dans le transport routier
Facteurs de sur-consommation
 

Facteurs de sur-consommation

Au delà des caractéristiques du moteur proprement dit, la consommation effective d’un véhicule est la résultante d’une multitude de facteurs et paramètres qui peuvent influer d’une manière ou d’une autre, dans un sens positif ou négatif.

Charge et emplacement de la charge

Il va sans dire que le poids du chargement influe sur la consommation et qu’un même véhicule circulant à la même vitesse à vide consommera sensiblement moins qu’un véhicule en pleine charge : la surcharge (par rapport à l’optimum) se révèle pénalisante, puisque une charge supplémentaire de 1 tonne autour de 40 tonnes augmente la consommation de 0,5 à 0,7 litre/100.

Par contre, les véhicules les plus puissants pourraient probablement gagner – en termes de rapport consommation / poids – à transporter des charges plus importantes (voir Incidence de l’augmentation de la longueur et poids maximum autorisés).

De même, l’ emplacement du chargement à l’intérieur de la remorque, n’est pas non plus sans incidence sur la consommation puisque selon qu’il est disposé vers l’avant ou vers l’arrière, la différence peut aller jusqu’à 2 litres /100 km.

S’agissant de tournée, le séquencement de livraisons, qui permettra de décharger au plus tôt les colis les plus lourds permettra de réduire la consommation totale de la tournée, de la même manière que l’on s’efforcera de ne charger qu’en fin de tournée de ramasse, les enlèvements les plus lourds : il conviendra, pour l’exploitant, de tenter de construire la tournée de manière à livrer autant que faire se peut, les charges les plus lourdes en début de tournée et de réaliser les enlèvements les plus lourds en fin de tournée.

/